Le chat qui savait

Depuis cet été, les sites « spécial chats » font tous allusion à Oscar, le chat d’une maison de retraite aux Etats Unis qui prévoit quand la mort va passer en s’installant sur le lit de la personne condamnée pour l’accompagner dans ses derniers moments. Je ne savais pas que tout était parti d’un article du très sérieux journal médical New England Journal of Medecine. Oscar a un meilleur diagnostic que les medecins et infirmières. Il prend apparemment son travail très au sérieux mais n’est pas calin et n’aime pas être carressé. Comme nous sommes aux Etats Unis, l’ange de la mort à sa plaque dans le hall, pour services rendus à l’établissement, genre « meilleur employé du mois », car les familles apprécient d’être prévenues et de pouvoir assister aux derniers moments de leur proche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :