The devil came on horseback

Les reportages sur le Darfour sont rares, difficile a réaliser, difficile à diffuser vu le niveau de violence des images . Sur le circuit indépendant des festivals et des films en vente sur Internet, The devil came on horseback est en train de faire beaucoup parler de lui. Ce documentaire a été réalisé par un capitaine de la marine USA, posté comme « observateur » au Soudan, qui a pu naturellement accéder à ce que l’on n’oserait pas vous montrer ou vous dire au JT de 20h. Depuis, il milite pour l’ingérence, aux Etats Unis.  Zephoria situe son moment de prise de conscience de la crise du Darfour au visionnage de ce film.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :