Les sub-primes et les chats

Je n’avais pas pensé à ça : les milliers (millions?) de familles américaines jetées à la rue par la crise des sub-primes signifient autant de millions d’animaux de compagnie abandonnée ou confiés à des refuges. The humane society , une SPA locale, s’en occupe et offre des bourses pour ne pas les séparer ou trouver une solution. La photo ci-dessus a gagné un prix de la même société. Ce chat là est fou d’épinards.

About these ads

3 Réponses to “Les sub-primes et les chats”

  1. tilly Says:

    Et donc ce chat la, tu le connais bien ?

  2. techbee Says:

    Non! Pas du tout ! Mais que va imaginer Tilly ? J’ai mis le lien vers l’article sur l’heureuse propriétaire qui a gagné le prix.

  3. tilly Says:

    niguedouille je suis :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :